Accueil > Culture > Ouverture sur le monde > Sous le shaputuan > Commission des droits de la personne icône de traces de pas
Sous le shaputuan

Commission des droits de la personne

3:45 min. - Ce programme de sensibilisation à la culture innue est parrainé par la Commission des droits de la personne et de la jeunesse du Québec.

Transcription

Maryse Alcindor - Bonsoir à tous! Je suis particulièrement heureuse de vous accueillir à ce lancement où vous êtes venus nombreux en dépit d’un temps inclément. Et ceci, croyez-le, nous l’apprécions d’autant plus.
Pierre Marois - C’est un très grand plaisir pour moi, mes collègues, de la présidence, Me Lefebvre, v.p., Me Giroux, vice-présidente aussi qui malheureusement est retenue à l’extérieur, de vous recevoir à la Commission pour le lancement, à défaut d’une autre option, qu’on pourra tenir une autre fois pour une prochaine, pour le lancement de ce livre « Mythes et réalités sur les peuples autochtones » de Pierre Lepage, notre collègue à la direction de l’éducation et de la coopération.
Pierre Lepage - Vous savez, dans les anciens manuels d’histoire en particulier, les Amérindiens disparaissaient de la carte en 1760. Et on les voyait soudainement réapparaître dans une opération policière à l’occasion de constructions de barrages. Alors c’est une espèce de grand vide pour la société québécoise. Je sais pas si c’est ça qu’on appelle de la discrimination par omission. C’est pas une discrimination intentionnelle mais c’est une forme pas seulement d’oubli. Et les gens ont besoin de savoir, je parle des Autochtones, qu’ils ont une l’histoire, qu’ils ont une histoire commune avec nous qui a le droit d’être enseignée à l’école. Et j’ose espérer qu’avec ce livre qui doit être distribué dans toutes les écoles secondaires du Québec, qui est d’abord un outil pour les enseignants du secondaire, j’ose espérer premièrement, qu'il vous plaira et que vos programmes au secondaire seront très encourageants, que désormais, on va parler des Autochtones, ils auront une place. Ils auront une très grande place.
Jean-Marie Vollant - J’ai été très fier et je le suis encore maintenant de les voir à travers la province donner de l’information sur les réalités, sur la réalité autochtone.
Ghislain Picard - Après 300, 400 ans de vie commune, quelque part, bien c’est important qu’on puisse se connaître et essayer de faire obstacle à l’intolérance.
Michèle Audette - Quelle nation a signé la Paix des Braves avec le gouvernement du Québec? - Oh là là! - Adirondacks. Adirondacks! Les Cris. Oui, bravo!
Evelyne St-Onge - À chaque école que l’on fait, on offre un repas, un repas avec des mets traditionnels. Ce soir, on a du caribou et une soupe à l’orge, c'est une soupe à la perdrix.
Musique - Philippe Mckenzie

Danse traditionnelle dans les locaux de la Commission des droits de la personne
Vous avez besoin du lecteur Abode Flash Player pour visionner la vidéo ci-dessus. Vous pouvez l'obtenir via le site d'Adobe.

Soyez le premier à commenter!


(*) Champs obligatoire





ou

6 vidéos liées à Sous le shaputuan



Haut de page