Sous le shaputuan

Présentation

2:09 min. - Depuis plus de dix ans, un groupe d’Innus de l’Institut culturel et éducatif montagnais fait le tour des écoles secondaires du Québec pour faire connaître la culture innue.

Transcription

Fête de la Grande Alliance, Baie-Ste-Catherine (Québec)
École secondaire André-Laurendeau, St-Hubert (Québec)
Roger Lefebvre, Vice-président, Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse - 25 000 jeunes ont pu réaliser qu’à travers les différences, à travers les coutumes, à travers les traditions, il y a toujours le grand principe de l’égalité. 25 000 jeunes au Québec au cours des cinq dernières années. Puis ça a commencé ici, à l’école secondaire André-Laurendeau où pour la première fois, on a mis en place le shaputuan.
N’eut été, justement évidemment, de la collaboration de nos amis les Montagnais, de l’Institut culturel et éducatif montagnais, on n’aurait jamais pu mettre en place d’une façon aussi intelligente un programme d’éducation comme ça. Alors je veux saluer nos amis les Montagnais et aussi en même temps à travers vous, Madame Leblanc, saluer tous les dirigeants des écoles secondaires au Québec qui ont reçu le shaputuan à une trentaine de reprises au cours des cinq dernières années.
École secondaire de L’Ile, Hull (Québec)
Collège Edouard-Montpetit, Longueuil (Québec)
La Fête des Neiges, Montréal (Québec)
École secondaire Trois-Saisons, Terrebonne (Québec)
École secondaire Roger Comtois, Lorretteville (Québec)
Collège d’Alma, Alma (Québec)
Square Berri, Montréal (Québec)
École Jean de Brébeuf, Québec (Québec)
Les musées royaux de Bruxelles, Belgique
Musique - Philippe Mckenzie

Installation d'un shaputuan à Grande Bergeronne, sur la côte nord du Québec
Vous avez besoin du lecteur Abode Flash Player pour visionner la vidéo ci-dessus. Vous pouvez l'obtenir via le site d'Adobe.

Soyez le premier à commenter!


(*) Champs obligatoire





ou

6 vidéos liées à Sous le shaputuan



Haut de page